samedi 31 mai 2014

Addiction de Blake Nelson



Maddie à 17 ans. C'est une adolescente un peu violente et qui a du caractère. L'histoire débute alors que Maddie est en cure de désintoxication car elle a de sérieux problèmes avec l'alcool. Cette jeune femme courageuse décide de prendre son destin en main même si cela ne sera pas toujours évident. Dans ce centre elle va rencontrer Trish qui va devenir sa meilleure amie et Stewart qui va être celui dont elle va tomber éperdument amoureuse. Une fois sa cure terminée, le retour à la vie "normale" ne va pas être sans embûche et sa relation avec Stewart va être un peu différente de ce qu'elle avait imaginé.

Ce roman est un sacré message d'espoir pour tout ceux qui sombre dans l'alcool ou la drogue et qui souhaitent s'en sortir. Il nous peint ici un sujet d'actualité sur la jeunesse et les addictions à l'alcool, drogues et autres.. Une jeunesse qui, pour "s'amuser" , doit parfois se trouver dans un état second, quitte à ne pas savoir s'arrêter et déraper comme dans ce roman.


jeudi 29 mai 2014

La passe miroir (T.1)- Les fiancés de l'hiver / Christelle Dabos



Premier roman d'une toute jeune auteure et premier tome d'une trilogie. Moi qui m'était jurée de ne plus ouvrir un premier tome avant d'avoir la série complète !!
Cela m'apprendra, car lorsque j'ai fermé le livre, quelques 600 pages après, ma frustration de ne pas avoir la suite m'a rattrapée.


Dans la cité d'Anima, Ophélie est une jeune fille insignifiante et réservée. Elle est une liseuse réputée, c'est à dire qu'elle peut lire les objets qu'elle a en main. C'est pourquoi, elle porte continuellement des gants pour ne pas lire par inadvertance. 
Contre toute attente, sa famille la fiance à Thorn, gentilhomme du clan des dragon et accessoirement Grand intendant de la cité de Citacielle située au Pôle. Pourtant, lorsqu'elle arrive dans cette cité, tout porte à croire qu'il ne la porte pas dans son cœur et qu'elle est pour lui aussi insignifiante qu'un grain de poussière. Cependant, la mort par empoisonnement d'un haut personnage de la cour fera basculer son destin. A partir de ce moment là, Ophélie se rend compte qu'elle est un enjeu politique et diplomatique. Parce qu'elle sait lire les objets, certains mauvais esprits la convoitent. Et dans la Citacielle, où les trahisons et les jeux politiques sont monnaies courantes, elle devra louvoyer dans un panier de crabes pour rester en vie et découvrir à son corps défendant quel enjeu elle représente pour les puissants. Enfin, elle aura pour alliés  son fiancé et un garçon de course;

Entre steampunk et fantasy, ce roman s'avale d'une traite. L'action est présente à toutes les pages. Comme un puzzle, toutes les pièces s'imbriquent parfaitement les unes aux autres pour faire apparaître l'échiquier du pouvoir. 
Apparences, faux-semblants, mirages, la cour est bien cruelle et il faudra à Ophélie tout son courage et son sang-froid pour naviguer dans les eaux troubles des jeux de pouvoirs.

En lisant le roman on pense un peu à Versailles pour les ors du Palais de la Citacielle et beaucoup aux univers étranges mais familiers de Miyazaki et du Chateau ambulant.


samedi 24 mai 2014

Un petit peu de musique


Sur la route, j'aime écouter de la musique classique. C'est ainsi que lors d'un voyage, j'ai pu me délecter d'une retransmission du Festival de Pâques de Deauville.



Au programme, des pièces de deux compositeurs que j'affectionne particulièrement Piotr Ilyitch Tchaïkovski et Sergueï Prokofiev, interprété par le Quatuor Strada

Un petit extrait par ici :





jeudi 22 mai 2014

Portrait Sépia / Isabel Allende




J'ai eu un immense coup de cœur pour ce roman qui nous fait partager la vie d'une femme à l'orée du XXème siècle entre La Californie, le Chili et l'Europe. Avec elle, ce sont également les échos de cette Amérique inconnue et de sa construction qui nous parviennent.


Après avoir levé le voile sur son enfance et chassé les démons qui l'entourent, Aurora Del Valle, femme belle et libre peut enfin mettre des mots sur ses blessures.
C'est à ce moment qu'elle nous raconte son histoire : de la Californie de son enfance au Chili, en passant par l'Angleterre de son adolescence.

Tout commence par un pari stupide et vicieux de la part de son père, dandy désœuvré, choyé et couvé par ses parents et surtout sa mère, Paulina Del Valle. En séduisant la fille d'Eliza et de Tai chin, il lie à jamais le destin de ces deux familles.
De cette liaison naitra Aurora, rejetée dans un premier temps par les Del Valle, mais reconnue par les parents de sa mère et par le cousin de son père. Celui-ci deviendra son père par procuration, sans rien demander en retour. Toutefois, à l'âge de cinq ans, la mort brutale de son grand-père Tai chin, lui fait changer de vie : désormais, elle sera élevée par ses autres grands-parents et notamment par Paulina, sa grand-mère. Celle-ci, voulant à tout jamais tirer un trait sur le passé, emmènera sa petite fille au Chili pour l'élever.
C'est à ce moment là qu'éclate la guerre du pacifique et que la famille s'y trouve mêlée de près ou de loin. 

Car l'histoire d'Aurora est aussi une vaste histoire de famille qui a pour pilier la matriarche, Paulina Del Valle : femme au caractère bien trempée, femme d'affaires, elle attend de tous une obéissance sans borne. Autour d'elle gravitent son mari, ses fils, ses nièces et surtout sa petite fille, à laquelle elle donnera tout son amour malgré son premier rejet.

Roman choral car de la voix d'Aurora s'élève également les destins de ses proches, de la cousine Nivea à son père retrouvé.


Du même auteur à la bibliothèque:
- Inès de mon âme
- La forêt des pygmées

jeudi 15 mai 2014

Prix Marguerite Audoux 2014- La rencontre

Durant quelques mois, des élèves de 4e/3e du club de lecture du collège, la documentaliste, le professeur de français et moi-même avons partagé l'aventure du Prix Marguerite Audoux, initié par La Ligue de l'Enseignement.

7 romans étaient en lice.


Le prix 2014 revient à "La fille seule dans le vestiaire des garçons" de Hubert Ben Kemoun.



Pour conclure cette année, nous nous sommes tous retrouvés au collège Claude Debussy en compagnie de la classe de 5e participante elle aussi à l'aventure pour rencontrer Charlotte Erlih, auteure de Bacha Posh.

Pendant une heure, les élèves ont pu échanger avec elle leurs impressions de lecture, lui poser des questions sur l'écriture et les choix qu'elle a fait dans le déroulement du roman.

A la question de savoir quel message voulait-elle faire passer en écrivant ce roman, Charlotte Erlih a répondu par une citation d'Hemingway : "[les écrivaine]ne sont pas des facteurs".
Pour elle, la fiction doit se nourrir du réel pour exister : les personnages du roman sont fictifs mais les situations vécues par Farrukhzad concernent des milliers de jeunes filles en Afghanistan. D'ailleurs, la réalisatrice Stéphanie Lebrun leur a consacré un documentaire " Kaboul, tu seras un garçon ma fille". Même si l'auteure ne l'a visionné qu'en fin d'écriture, la confrontation de son récit avec la réalité l'a conforté dans ses choix.

Pour écrire ce roman, il a fallu à l'auteure près d'un an de travail dont 3 à 4 mois de documentation sur l'Afghanistan, où elle n'a jamais mis les pieds et sur le monde de l'aviron, qui a une importance primordiale pour l'histoire. Au contraire d'un film, l'écriture romanesque grâce à ses artifices permet de créer une atmosphère et d'intérioriser la voix de l'héroïne lorsque celle-ci se retrouve brutalement dans son statut de fille.

La figure du père de Farrukhzad a suscité également beaucoup de discussions : pourquoi cautionne t-il le système patriarcal alors qu'il a étudié dans les pays occidentaux ? pourquoi se détourne t-il brutalement de Farrukhzad alors qu'il lui a laissé entrevoir la liberté ? Car le père est aussi victime de son mensonge. Au moment où la situation devient trop délicate, où sa fille peut mettre en danger sa famille, le père se referme comme une coquille d'huitre. Charlotte Erlih voulait montrer toute  l’ambiguïté des adultes par rapport à leurs discours.




Les questionnements des élèves étaient également vifs sur la fin du roman. Frustrés par la fin ouverte, l'auteure ne s'en est pas émue pour autant, et a redit tout l'intérêt de celle-ci : les lecteurs ont en main tous les éléments pour se forger une opinion et choisir la fin ou la suite des aventures de Farrukhzad. D'ailleurs, lors d'une rencontre précédente, Charlotte Erlih a été très émue par la fin alternative qu'avait écrit une élève.
La fin n'est que le début pour Farrukhzad.





Nous avons terminé la rencontre par la présentation du prochain roman de Charlotte Erlih, 20 pieds sous terre, un thriller qui se passe dans le milieu des tagueurs parisiens.




Pour poursuivre la rencontre, et sur le même thème, vous pouvez également lire : Parvana, une enfance Afghane de Deboreah Ellis ou voir le film Wadgja deHaifaa Al Mansour

mercredi 14 mai 2014

Toriko de Mitsutoshi Shimabukuro




Toriko est un célèbre chasseur d'aliments rares plus connu sous le nom de  "Gourmet Hunter". Il poursuit une quête, celle de se constituer un "menu parfait". Komatsu, chef cuisinier dans un restaurant 5 étoiles, a pour mission de trouver un galala-gator, réputé pour sa viande et sa rareté. Pour cela, il va faire appel à Toriko qui va l'aider dans sa tâche qui s'annonce difficile. Komatsu, avec son allure de gringalet, et le Gourmet Hunter vont devoir faire face à des situations périlleuses. Les différents monstres rencontrés sont tous plus dangereux les uns que les autres. Plus leur niveau de "difficulté de capture" est important, plus la mission est compliquée.


Voici un manga culinaire bien différent de ce que nous avons l'habitude de lire. Ce shônen mêle à la fois aventure et humour. Les personnages sont sympathiques et attachants, j'ai beaucoup aimé le cuisinier Komatsu qui veut se montrer courageux en accompagnant Toriko dans ses missions mais qui se rend compte que cela va s'avérer très dangereux pour lui. En effet, Komatsu est un petit homme tout chétif alors que Toriko me fait penser à Hulk avec ses bras énormes, ses muscles saillants et surtout, il n'a peur de rien!
Les monstres quant à eux, sont tous très surprenants. Certains ont plusieurs têtes comme par exemple le Devil snake, d'autres ont plusieurs bras pleins de griffes comme le troll kong et d'autres sont tout simplement moches comme par exemple le serpent-grenouille.

Si je peux vous donner un conseil, ne vous arrêtez pas à la couverture qui, pour moi, ne reflète pas vraiment le contenu de ce manga d'aventure.
Comme vous l'aurez compris, si vous aimez les gros bras, l'humour et surtout si vous aimez frissonner (mais pas trop) avec des bêtes qui font peur, ce manga est fait pour vous.


lundi 12 mai 2014

Noob de Fabien Fournier, Philippe Cardona et Florence Torta


Résumé de l'éditeur:

Horizon 1.1 est un jeu vidéo en ligne à la mode. Chaque jour, des millions de joueurs arpentent le monde virtuel d'Olydri, et vivent des aventures épiques sans bouger de leur fauteuil.
Parmi eux, Arthéon le guerrier tente désespérément de mener ses compagnons jusqu'au très convoité niveau 100. Une tâche bien difficile lorsqu'on doit gérer la désastreuse guilde Noob, composée par Gaea l'invocatrice, manipulatrice et vénale, Omega Zell l'assassin, macho et égocentrique, sans oublier le pire de tous, Sparadrap, le prêtre naïf et simplet.
Dans ce jeu basé sur la cohabitation entre joueurs, ils devront se supporter pour accomplir de nombreuses quêtes, explorer des donjons, parcourir des régions, peaufiner leur équipement et affronter de terribles monstres pour augmenter leurs niveaux...
Une affaire bien mal embarquée...


Moi qui n'y connais rien du tout en jeu de rôle sur internet, j'ai été agréablement surprise par cette BD. J'ai pu apprendre que pour jouer à des jeux de rôles, il faut avoir entre autre un sens stratégique, une maîtrise parfaite du clavier et un vocabulaire de Geek!
Je me suis laissée emporter dans cet univers que je ne maîtrise pas du tout et j'avoue avoir passé un bon moment. En même temps, les quatre membres de cette guilde sont complètements délirants. L'esprit d'équipe n'est pas leur priorité ce qui fait d'eux les Noob du jeu. Ils sont la risée de tous les autres joueurs et ce sont les seuls à se retrouver dans des situations impossibles.
Les personnages sont tout de même attachants surtout Sparadrap qui se croit au pays des bisounours avec ses petits "smourbiff".

Noob est avant tout une web série française créée par fabien Fournier. Elle est disponible sur la chaîne Nolife.



samedi 10 mai 2014

1,2,3 albums

Hier, vendredi 9 mai, les deux classes de sixième du collège Marguerite Audoux, ainsi que des professeurs, ont voté pour leur trois albums préférés.
Quelques élèves sont restés pour le dépouillement. Voici les trois livres qui sont sortis vainqueurs d'une sélection qui en comportait 10.

Brindille de Rémi Courgeon ;  Milan  © 2012 29 voix

Va-t'en guerre de Dedieu ; Seuil Jeunesse © 2012 20 voix

La vie des gens de François Morel
illustré par Martin Jarrie.
Les fourmis rouges © 2013 17 voix
Merci à tout ceux qui ont joué le jeu (Monsieur le principal, les professeurs et les élèves), à l’association chalonnaise Livralire  à l'origine de ce dispositif pour leur accompagnement tout au long du projet, et aux élèves volontaires venus participer au dépouillement !

vendredi 2 mai 2014

Heure du conte sur le thème de la différence

Pour ce nouveau rendez vous, j'ai décidé de faire une heure du conte autour du thème de la différence.

Dans ma besace, il y avait...



Pas de lunettes sur ma tête de Mymi Doinet et Pierre Van Hove.

Le prince Louison à un problème, il ne voit pas très bien, de près comme de loin. Mais pour lui, les lunettes c'est pour les papys!
Seulement, lorsqu'il va chez le docteur pour les yeux, il se rend compte que porter des lunettes ce n'est pas si mal.






Elmer de David McKee

Elmer est un éléphant tout bariolé. Seulement voilà, il en a marre d'être différent des autres éléphants. Il décide de devenir gris mais ce n'est pas sans compter sur la pluie...




Choeur de grenouilles de Luc Fouccroule et Annick Masson

Lucie et Berta, deux grenouilles, rêvent de faire partie de la chorale.
Lors de l'audition, Lucie est jugée trop petite et Berta chante comme une casserole.
Les deux amies vont mettre au point un stratagème afin de pouvoir réaliser leur rêve.



Des papas et des mamans de Jeanne Ashbé

Car même les papas et les mamans sont différents.
Un très bel album qui nous présente des papas et des mamans dans des situations différentes. L'un possède une moto, l'autre porte un jogging rouge et bleu...

jeudi 1 mai 2014

Connaissez vous Rita et Machin ?

Tadam
voici Rita
petite fille espiègle et enjouée

©Olivier Tallec



Tadam, 
voici Machin
son petit chien  placide mais curieux, qui la suit partout

©Olivier Tallec


Ils se sont rencontrés un jour d'anniversaire dans une boite gigoteuse.


©Olivier Tallec



Depuis, ils ne se quittent plus :

  • On les voit à la piscine


©Olivier Tallec
  • Ils vont à la mer

©Olivier Tallec
  • En visite à Paris

©Olivier Tallec


Une série destinée aux 4-6 ans écrite par Jean-Philippe Arrou-Vignod et illustrée par Olivier Tallec, que vous pouvez également retrouver en dessin animé :



Albums disponibles à la bibliothèque : Rita et Machin, Rita et Machin à la plage, Le noël de Rita et Machin,  La cachette de Rita et Machin, Les petites BD de Rita et Machin