jeudi 25 novembre 2010

Présent ? / Jeanne Benameur

Par petites touches, l'auteure décrit l'univers d'un lycée.


En utilisant un procédé que l'on pourrait rapprocher de l'impressionnisme, Jeanne Benameur donne une vue d'ensemble du quotidien d'un lycée avec ses problèmes de discipline, d'orientation, de gestion, de l'évolution du métier d'enseignants, de ceux qui y croient, de ceux qui n'y croient plus, de l'impuissance face à la machine éducative et des problèmes familiaux, personnels qu'adultes et enfants apportent avec eux à l'école...

Cette vue d'ensemble prenant forme grâce à  toute une galerie de personnages.
Une directrice attentive à ce et ceux qui l'entourent mais une directrice  débordée.
Une jeune élève lunaire et solitaire qui se sent hors de tout. Elle passe son temps à dessiner.
Un professeur de SVT de plus en plus absent. Une jeune femme, moquée par ses élèves et peu supportée par ses collègues.
Un factotum invisible et pourtant bien présent.
Un prof de français qui préfère lire pendant les heures libres de son emploi du temps plutôt que de corriger ses copies. D'ailleurs il est contre le système de notation.
Une documentaliste à l'amour du livre et de la langue qui ne cesse de s'investir pour les élèves qui à leur tour le lui rendent bien.
Et d'autres encore.

Pour terminer une citation en rapport avec le titre du livre :
"Un rituel.
Les professeurs s'assurent, nom par nom, que les élèves sont bien là.
De quelle présence s'assure-t-on ainsi chaque matin ?
On fait l'appel à l'armée, dans les prisons, à l'école. (...)
Personne ne demande aux professeurs s'ils sont présents."

Un livre que j'ai beaucoup, beaucoup aimé.

mercredi 24 novembre 2010

Pour terminer la semaine...

... Venez délier vos papilles vendredi 26 novembre à 20 heures à la Salle Communautaire de Sancoins.
Pour plus de précisions, suivez le guide

mardi 23 novembre 2010

Pour commencer la semaine...

Les Concerts Nivernais donnaient leur premier concert de l'année pour la Sainte Cécile dimanche 21 octobre à la Maison de la Culture de Nevers.
Au programme trois oeuvres d'inspiration espagnole :
- Suite de Carmen du compositeur Georges Bizet
- Le Double concerto pour alto et clarinette du compositeur allemand Max Bruch
- Asturias, extraits de la Suite d'Albeniz
- Concerto d'Aranjuez de Joaquín Rodrigo
Pour interpréter ces morceaux plus virtuoses les uns que les autres, les spectateurs ont eu la joie de voir sur scène deux anciens élèves de l'ENM de Nevers aujourd'hui respectivement élève du CNM de Paris et clarinettiste à l'orchestre régional de Bourgogne.
De même, ils ont pu apprécier le délié d'Emmanuel Rossfelder à la guitare classique.

samedi 20 novembre 2010

Atelier lecture du 19 novembre

Hier, vendredi 19 novembre, nos Fines Oreilles se sont réunies.
Ceux qui avaient participé à la première édition étaient à nouveau au rendez-vous mais nous avons également accueilli pour la première fois  : Baptiste et Sonia.

Prochain rendez-vous le 28 janvier 2011
Les Fines Oreilles  ont beaucoup  parlé  de bande dessinée et plus particulièrement des bandes dessinées humoristiques avec les séries des "petits diables", des "Psy" et des "Pompiers".
J'en ai alors profité pour leur parler de "Serge et le hamster de l'enfer" (trois tomes parus actuellement).

On reste dans la BD mais avec une série de la talentueuse Vanyda : L'année du dragon (3 tomes). Un autre genre, très apprécié de Claire qui l'avait découvert lors d'une présentation au précédent atelier de lecture.

Notre petite Camille elle, aime beaucoup les histoires qui se terminent bien et nous a parlé d'"Ouragan" de David Wiesner. 

Quelques romans ont été plébiscités.
"Les naufrageurs" de Lian Lawrence, un récit d'aventure qui prend place à la toute fin du 18ème siècle.
Le magnifique "L'invention d' Hugo Cabret" de Brian Selznik et les touchantes "lettres d'amour de 0 à 10 ans" de S. Morgenstern, qui a laissé un fort souvenir dans la mémoire des jeunes qui ont eu la chance de se faire lire ce livre en intégralité par une maîtresse du secteur.

Merci à tous pour ce moment chaleureux partagé 
autour du plaisir de lire !

vendredi 19 novembre 2010

Fakirs / Antonin Varenne

Je ne lis pas souvent de romans policiers mais des comme celui que je viens de terminer, j'en redemande !


Un lieutenant, le lieutenant Guérin, est assigné aux Suicides. Flanqué de son jeune stagiaire Lanbert, ils partage un bureau dans un petit coin perdu du commissariat, qui sent la poussière et l'humidité.
Une enquête sur un suicide survenu dans une boîte underground va mettre en présence le lieutenant, son stagiaire et un autre homme, John Nichols, un franco-américain installé au bord d'une rivière.

Un suicide louche et une enquête voià bien tout ce qu'il y a de classique dans ce roman !
Antonin Varenne immerge des personnages décalés dans une plongée parmi les travers humains, les obsession et les fêlures.

Le lieutenant a pour seul compagnon un perroquet, Churchill, qui a appartenu à sa mère, prostituée de métier (cette situation donne lieu a des monologues de l'oiseau surprenants et drôles).
Le stagiaire porte le survêtement comme un uniforme.
L'ami du suicidé, ancien thésard, vit dans un tipi et s'adonne au tir à l'arc.
N'oublions pas Bunker et son fidèle chien Mesrine, personnage magnifique d'ancien taulard, gardien de parc.
Terminons par le fakir du titre... un fakir hémophile.


Un polar noir, à l'écriture fine et à la fantaisie rafraîchissante.
Une merveille.

Fakirs, Antonin Varenne, Ed Viviane Hamy, 300p. paru au mois d' Avril  2009.

jeudi 18 novembre 2010

L'origine de la violence/ Fabrice Humbert

"Lors d'un voyage scolaire en Allemagne, un jeune professeur découvre au camp de concentration de Buchenwald la photographie d'un détenu dont la ressemblance avec son propre père, Adrien, le stupéfie".
A son retour, le narrateur, avide de réponses, plonge dans l'histoire familiale et soulèvera, au grand mécontentement de son père et grand-père le couvercle de la boîte de Pandore.
 Il découvrira alors les destins croisés de deux familles opposées socialement, les Fabre et les Wagner qu'une passion brève et intense entre Virginie et David a réuni mais également précipité dans les tourments de la guerre et de la grande Histoire.
De même, voulant comprendre les rouages conduisant à l'arrestation et à la mort de David, il s'intéressera  à l'administration nazie et de son implacable machinerie. Il découvrira ainsi  que la haine d'un seul homme peut engendrer la destruction et que la violence, sournoise, est tapie en chacun d'entre nous.

Fabrice Humbert signe ici un très grand roman, captivant tant du point de vue historique que personnel. Il est pour ma part à rapprocher de Suite Française d'Irène Némirovsky et des Disparus de Daniel Mendelshon.

Du même auteur, disponible à la bibliothèque :
La Fortune de Sila

mardi 16 novembre 2010

L'homme qui voulait vivre sa vie d'Eric Lartigau

Paul Exben, avocat brillant a tout pour être heureux, jusqu'au jour où il apprend que sa femme le trompe avec Grégoire kremer, un photographe en mal de réussite.
Paul se rend chez l'amant de sa femme et suite à une bagarre, le tue accidentellement. C'est à partir de cet instant que sa vie va prendre un tournant radical. Il va décider de se débarrasser du corps de Grégoire, allant jusqu'à usurper son identité. Paul va se rendre en Europe de l'Est et va retrouver sa première passion: la photographie. Seulement son talent ne va pas passer inaperçu, allant jusqu'à mettre en péril sa nouvelle identité...

Ce film adapté du roman de Douglas Kennedy est assez réussi.
Il nous fait réfléchir sur notre existence, sur ce qui est important, sur nos choix, sur la façon de mener notre vie.
L'acteur principal, Romain Duris, joue son rôle à merveille. Il arrive à faire passer avec justesse les émotions. J'apprécie beaucoup cet acteur et je reconnais que je n'ai pas l'habitude de le voir dans un rôle tragique, mais je n'ai pas été déçue du résultat.

Seul petit bémol pour ce film, certains passages sont trop longs et manquent de rythme. J'avoue que je suis restée sur ma faim.

lundi 15 novembre 2010

mon mercredi à lire...

Mercredi à 14 heures a lieu notre "mercredi à lire et à conter", animation régulière qui se déroule une fois par mois.

Pour ce mois de Novembre, Emilie se joint à moi pour une lecture à deux voix.
Au programme :

Un livre animé de Keith Faulkner et Jonathan Lambert où une grenouille à graaande bouche questionne d'autres "amis" sur leur nourriture.

Une histoire comme une farce !


Anton, petit personnage récurent de Ole Könnecke, dans cette histoire ci veut ramasser les feuilles qui tapissent le sol. Mais le vent va se mêler à l'affaire. Anton va avoir besoin d'aide.
Un album à l'illustration pleine page avec une phrase sur chacune d'elle.

Dans la série, nous avons également à la bibliothèque " Anton est magicien" et "Anton et les filles".


Voilà pour les albums lus à deux voix.



En solo, Emilie lira un roman première lecture de la série des "thérèse Miaou" écrite par Gérard Moncomble sur une petite chatte bien capricieuse.

Disponible également à la bibliothèque : "A nous le canapé !", "Jamais vu un cadeau aussi nul", "Qui a piqué mes croquettes ?" et "Tiens un flocon qui pique"




Pour ma part je raconterai l'histoire d'un ours qui n'aime pas se faire importuner. Mais une petite souris va venir briser sa quiétude...
Pour le meilleur ou pour le pire ?
Une histoire écrite par Bonny Backer et illustrée par Kady MacDonald Denton.



A noter que pour le mois de décembre, la bibliothèque réunit "les bébés lecteurs" et les enfants de "mon mercredi à lire et à conter" pour une séance un  peu spéciale.
Plus d'informations dans quelques temps mais vous pouvez déjà noter le jour et l'heure :
Samedi 18 décembre à 10h30.

samedi 13 novembre 2010

Sciences en cuisine


Gourmands, gourmets, gastronomes et scientifiques sont invités à assister à la conférence « Vie et mort des crêpes : de la genèse à l’ingestion », le vendredi 26 novembre 2010 à 20h dans la salle du Conseil Communautaire à Sancoins.
Le Dr H, formé à l’université Paris XXL et professeur émérite de crépologie viendra partager sa passion pour ces « fines galettes faites d’une pâte liquide composée de farine, de lait et d’œufs ».
Grâce à des expériences uniques, le scientifique nous livrera ses dernières découvertes sur le monde fascinant des crêpes : comportement, morphologie, classification …, tout sera passé au crible de la critique scientifique la plus scrupuleuse.
Cette conférence absurdo-scientifique est donnée en partenariat avec l’opération « infusion de sciences » initiée par le Conseil Général et la Direction de la Lecture Publique du Cher.

Pendant cette manifestation, la bibliothèque accueillera également une exposition d’ouvrages scientifiques jusqu’au 18 décembre.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Renseignements à la bibliothèque pendant les heures d’ouverture, par téléphone au 02.48.77.50.71 ou par Internet : bib.cdc3p@gmail.com/  http://bibliotheque3provinces.blogspot.com/

jeudi 11 novembre 2010

Dans la guerre / Alice Ferney

2 août 1914 : comme tant de jeunes hommes, Jules est mobilisé pour partir à la guerre. Alors que quelques uns se réjouissent d'aller en découdre, lui, homme de la terre est inquiet : il laisse derrière lui non seulement sa famille, Félicité, sa femme, un petit garçon et sa vieille mère, mais aussi sa terre.
De son côté, sa femme doit affronter chaque jour la haine de sa belle-mère, l'angoisse de l'attente et l'absence de son mari.
Chapitre après chapitre, Alice Ferney dépeint un monde où le génie des hommes s'est mis au service de la destruction et de la mort. Elle décrit la guerre de l'intérieur : au sein des compagnies de soldats avec leur lot de mort, d'incompréhension, d'horreur mais également de fraternité ; au sein d'un village complètement déboussolé par le deuil, le manque d' hommes.
Lorsque j'ai refermé le livre, un sentiment d'incommensurable tristesse m'a étreint. Jusqu'à la dernière ligne, j'ai espéré un rayon de soleil dans la destinée de Félicité. Mais c'était sans compter la barbarie de la guerre et des hommes si admirablement mais si cruellement décrite.

Si vous avez aimé, vous pourrez lire également :
- Maurice Genevoix / Ceux de 14
- Roger Vercel / Capitaine Conan
- Pierre Miquel / Les pantalons rouges
- Jean-Pierre Guéno / Paroles de poilus
- Marc Dugain / La chambre des officiers

mardi 9 novembre 2010

Crossfire de Brandon Flowers

J'ai découvert cette chanson par hasard, en surfant sur le web.
Moi qui suis très Pop Rock, je me suis laissée entraîner par cette mélodie.

Normal me direz vous puisque le chanteur n'est autre que Brandon Flowers, le leader du groupe américain The Killers. Son premier album solo, Flamingo, sorti en septembre dans les bacs, est un mélange de pop, blues, rock....

Dans un genre plutôt Pop que Rock, ce premier morceau m'a complètement transporté.
Véritable coup de cœur, je ne peux m'empêcher de l'écouter en boucle.




Crossfire extrait de l'album Flamingo

mercredi 3 novembre 2010

les animations du mois

Un mois de Novembre chargé pour l'équipe de la bibli !

Tout d'abord, nos animations mensuelles :

"Mon mercredi à lire et à conter", le 17 novembre à 14 heures. Dans la salle du conte à la Bibliothèque Intercommunale.
Ce mois ci, une lecture d'histoires à deux voix. Emilie se joindra à moi pour l'occasion :)
"Les bébés lecteurs" quant à eux ont rendez-vous avec Véronique au même endroit, le samedi 27 novembre à 10h30 pour un moment d'écoute, de chansons, de jeux de doigts, d'amusement et d'éveil.

Le vendredi 19 novembre, de 17h à 18h aura lieu la deuxième édition des "fines oreilles".

Rendez-vous programmé tous les deux mois à la Bibliothèque Intercommunale.


Du côté de nos actions culturelles de fin d'année, elles se poursuivent avec, après le spectacle de Dominique Tchoryk basé sur la nouvelle de Barrico "Novecento pianiste", un spectacle théâtral du collectif d'artistes "Un Euro ne fait pas le printemps" avec "Le Dr H. : Vie et mort des crêpes".

Avec cette animation (une autre est à venir début décembre) la bibliothèque intercommunale s'inscrit dans l'action départementale au niveau des sciences . Venez nombreux le Vendredi 26 novembre à 20 heures à la salle du conseil communautaire à Sancoins.
Entrée gratuite.

mardi 2 novembre 2010

Mademoiselle Scaramouche / Jean-Michel Payet

France - 1760 - Zinia Rousselières découvre à la mort de son père qu'elle est une enfant adoptée. Déterminée à faire le jour sur sa naissance, elle se grime en spadassin et parcourt les routes en compagnie d'une troupe de théâtre jusqu'à se retrouver au cœur d'un complot contre le Roi de France à Versailles.
Duels, trahisons, machinations, secrets et mystères, Mademoiselle Scaramouche nous ramène au meilleur des romans de cape et d'épée de notre enfance.
Tour à tour, nous nous  enflammons, tremblons avec  les protagonistes de l'histoire ; nous sommes immergés au sein de la France de Louis XIV, entre ombres et lumières : l'affaire des poisons n'est pas loin, les conspirations  sont légions. Il faudra toute la fougue et la persévérance de Zinia aidée de ses amis pour déjouer les attaques contre le Roi et pour découvrir le secret qui a prévalu à la mort de ses parents.
Trouvant l'exact équilibre entre les explications historiques et la fiction, Jean-Michel Payet  mène de main de maître l'intrigue.
Ce fut un très bon moment de lecture où j'ai cru un instant croiser Jean Marais dans le Capitan ainsi que D'Artagnan et les Trois mousquetaires.
______________________________________________________
 Petit Clin d'œil 

Si tu ne viens pas à Lagardère, Largardère ira à toi ( Paul Féval.- Le Bossu)


Le bossu
film de Jean Delannoy en 1944 avec Pierre Blanchard dans le rôle titre.