lundi 19 septembre 2016

L'autre qu'on adorait de Catherine Cusset




Le prologue nous met tout de suite dans l'ambiance, cet évènement tragique à lieu le 22 avril 2008.

Le roman est rédigé à la 2e personne du singulier. C'est l'histoire de Thomas, un jeune homme brillant qui va réaliser son rêve, celui de devenir professeur d'université mais aux USA et seulement aux USA puisque entre ce pays et la France, les équivalences ne sont pas les mêmes. Thomas n'a donc pas le choix que de rester aux États Unis, pas facile lorsque l'on connait toutes les contraintes que cela engendre...
Ce narrateur qui n'est autre que son amie "Catherine", va nous raconter la vie de cet homme, ses doutes, ses peines, mais aussi ses amours passionnels, ses déceptions amoureuses et sa folie.
Cette amie présente et fidèle, sera le témoin de la descente aux enfers de Thomas. Descente aux enfers causée par la maladie qui n'est autre que la bipolarité.

Ce roman de Catherine Cusset est très beau et touchant. Elle peint au plus juste la psychologie de son ami Thomas qui se bat contre cette maladie découverte trop tard.
"L'autre qu'on adorait" fait parti de la rentrée littéraire et est sélectionné pour le prix Goncourt, le prix fémina...

samedi 10 septembre 2016

Le fils / Lois Lowry

Avec ce tome, Lois Lowry clôt sa trilogie futuriste commencée avec "Le passeur" et "L'élue". Cependant, le roman peut se lire indépendamment des autres car des clés de compréhension sont distillées ici et là.

Lois Lowry fait débuter son histoire deux ans avant la fin du "Passeur" et met en scène Claire, une jeune fille destinée à être mère porteuse. Suite à un accouchement difficile, le conseil des sages lui enlève sa certification et l'assigne à une autre tâche. Contre toute attente et surtout contre les lois de la cité, elle va essayer de prendre contact et de nouer des liens avec son petit. Mais un événement imprévu va la propulser sur les rives d'une autre communauté où elle aura tout à réapprendre. Celle-ci est aux antipodes de sa communauté d'origine. Tournée essentiellement vers la mer et les travaux de la terre, elle abrite des gens frustes mais généreux. Claire trouvera dans les personnes d'Alys et d'Einar le rugueux un soutien indéfectible.
Mais retrouvant peu à peu la mémoire des années perdues, elle entreprend un dernier voyage périlleux pour retrouver son fils disparu. Après un ultime sacrifice, elle achève sa quête de vérité.


Le roman, découpé en trois parties, fait passer le lecteur d'un monde sans sentiments et sans couleurs, à un monde où l'entraide et les choses simples de la vie sont le lot quotidien des habitants. Cependant, ces communautés ne sont pas exemptes de conflits ou de jalousies ; mais un homme ou une femme, choisi pour sa sagesse ou par son âge apporte l'apaisement dans les foyers. C'est dans ce rôle que le lecteur a le plaisir de retrouver Jonas, le jeune homme laissé à la fin du premier tome aux portes de L'Ailleurs.

Si Claire est le personnage principal de l'histoire, toutes les personnes qu'elle rencontre sur son chemin, qu'elles aient de bonnes ou de mauvaises intentions, lui permettent une (re)naissance. Les sentiments qui commençaient à s'éveiller en elle pendant la première partie du récit, deviennent de plus en plus fort au fil des pages jusqu'à ce sacrifice fait par amour de son fils.

C'est une très belle conclusion que nous apporte Lois Lowry  ainsi qu'un message de paix universel.

Si vous aimez les "mondes parallèles", vous pouvez également lire :
- François Place / La douane volante
- Jean-Claude Mourlevat / Terrienne