samedi 30 mars 2013

Les animations en avril

Un beau mois d'avril s'annonce à la bibliothèque !

Vendredi 5 avril à 17 heures, le comité polar se réunit. Les personnes inscrites au prix du polar échangeront autour des romans qui sont en compétition.
A l'heure actuelle, nous comptons une jury de 8 personnes !

Le lendemain, samedi 6 avril,  se sont les bébés lecteurs qui sont conviés à la bibliothèque à 10h30.
Une séance pleine de surprise avec un décor prêté par l'association l'ïlot livre...

Mardi 9 avril à 18h30, Danielle Laffitte donnera une conférence sur le tableau de Vélasquez intitulé "Les ménines".
Entrée libre sur INSCRIPTION.

Les 8/12 ans ne seront pas en reste dans notre programmation puisque nous leur proposons un atelier pour apprendre une technique d'illustration bien particulière avec une illustratrice professionnelle qui est déjà venue à la bibliothèque : Virginie Rapiat.  Cet atelier se déroulera le mercredi 17 avril à 14h30.
Le nombre de place étant limité, l'INSCRIPTION à l'atelier est OBLIGATOIRE.
V. Rapiat lors de la journée portes ouvertes de l'année dernière
qui animait un atelier pop-up.

Pour terminer, Emilie racontera des histoires de p'tites bêtes pour l'heure du conte du mercredi 24 avril à 16h30.



jeudi 28 mars 2013

Un rendez-vous artistique à la bibliothèque


Les Ménines
ou
L’énigme de l'espace impossible


Conférence donnée par Mme Danielle Laffitte


Mardi 9 avril 2013 à 18h30

à la Bibliothèque Intercommunale


Renseignements et inscriptions au 02.48.77.50.71
                                                                    bib.cdc3p@gmail.com

mercredi 27 mars 2013

atelier de lecture à voix haute

Pour clore l'exercice de lecture d'albums, nous avons proposé aux 6ème un travail collectif. 

Mes contraintes : que tous les élèves jouent et que la pièce soit adaptable en 45 minutes.
Dans nos rayons, j'ai déniché "les aventures du livre de Géographie" pièce en un acte de Cathy Ytak chez Syros qui peut permettre à un groupe de 16 à 30 élèves de jouer.
Illustration Karine Bernadou
Je prépare en amont des fiches avec les répliques de chaque élève. La répartition des rôles se fera par tirage au sort. En effet, parmi les personnages, il y a le Livre des Insultes et des Gros Mots qui est très convoité par les garçons de la classe ;)

Nous lisons la 4ème de couverture afin de pouvoir imaginer une mise en scène. L'idée vient très tôt de se mettre les uns à côté des autres. Quant à la position de chacun par rapport à son voisin, cela vient au fur et à mesure des répliques.

La pièce a ainsi été jouée deux fois à la demande des élèves avec liberté de changer de rôle avec un camarade lors du deuxième passage.



Dans 15 jours, je leur prépare une lecture-puzzle pour travailler la diction.

vendredi 22 mars 2013

1000 Lectures d'hiver

Mercredi 20 mars, nous vous invitions à la lecture du dernier roman d'Olivia Rosenthal  Ils ne sont pour rien dans mes larmes. Cette année, nous avons eu la joie de recevoir Franck Mas (lecteur, acteur, metteur en scène).



Après une brève présentation du roman, le lecteur nous a transporté dans l'univers du cinéma, avec des films que nous connaissons et d'autres qui nous sont inconnus.

L'échange, qui a suivi la lecture, a permis aux auditeurs d'exprimer leurs sentiments à l'égard du roman. La plupart des personnes présentes ont reconnu qu'elles n'auraient jamais été plus loin que les premières pages du roman mais le fait d'écouter une autre personne, est quelque chose de très agréable.

Comme quoi, les 1000 lectures servent également à faire découvrir des romans que seul, nous n'aurions jamais lu.

mercredi 20 mars 2013

Lurelu 2013

Depuis sa création il y a deux ans, nous participons à l'opération Lurelu. Cette année, c'est au cycle 3 que nous présentons la sélection.




Avec Mère Magie nous leur demandons de réagir aux illustrations. Nous feuilletons l'album devant eux et les laissons extrapoler sur l'histoire. Nous n'infirmons ni ne confirmons leurs idées. A la fin, nous expliquons que l'auteur étant poète, cela se sent dans le texte. Qu'il est aussi puissant que les illustrations. A eux de découvrir ce qui se passe dans cette histoire.
Avec Akim Court une bibliothécaire lit le début de l'histoire (sans montrer le livre), une autre montre les illustrations. On s'arrête sur une image "choc" et une partie de l'histoire où règne le suspense. On présente l'ouvrage et nous laissons les enfants s'exprimer.
Pour Qui dit noir dit blanc une bibliothécaire se met à conter une histoire qu'elle a choisie dans le recueil. A la fin de l'histoire, l'autre bibliothécaire sort de son sac le livre concerné. Explique le concept de recueil.
Pour les poulets guerriers nous avons préparé un rébus au préalable que nous dévoilons aux élèves en leur expliquant que le rébus représente le titre du 4ème  album de la sélection. Une fois le rébus résolu, nous dévoilons l'album et montrons quelques illustrations.
Pour Catfish, c'est à partir des illustrations que nous faisons deviner aux élèves le thème de l'album. S'en suit la lecture du résumé.
Avec Les enquêtes de Sherlock Holmes nous nous attardons sur le personnage de l'histoire, son époque, ses caractéristiques avec un jeu de questions/réponses. Puis nous lisons le résumé de l'histoire en appuyant les mots avec des illustrations de l'album.
Pour Machin Truc chouette, la première page est lue, la suite de l'histoire racontée et l'on termine par la lecture du passage qui concerne le départ à la guerre de Massicholihaloi.
Le dernier livre de la sélection : leJabberwocky : une bibliothécaire lit le début de l'histoire et sa collègue brandit les mots "bizarres" de l'extrait écrits sur des feuilles de couleur vive. Les élèves nous faisant remarquer qu'il y a une faute d'orthographe sur "hainemi". Nous expliquons alors comment est construit ce mot et naturellement les élèves reviennent sur les autres mots montrés pendant la lecture. A la fin nous redonnons le titre et portons leur attention sur le "d'après Lewis Carroll".

Voilà pour notre présentation de la sélection.
Nous avons prévu par la suite un concours de lecture  à la bibliothèque et en classe, un atelier d'écriture de mots-valises par rapport à l'album le Jabberwocky.


lundi 18 mars 2013

Atelier Haikus en cycle 3.

Vendredi dernier, j'avais rendez-vous à l'école de Neuilly en Dun pour animer un atelier de haikus pour fêter le printemps des poètes.




Après en avoir donné une définition rapide, nous sommes rapidement passés à la lecture des haïkus pour le plaisir des oreilles pour ensuite composer nous-mêmes quelques vers.
Plus qu'un grand discours, voici le résultat de nos cogitations...



A la manière de :
En s'appuyant sur le premier vers des poèmes, les élèves ont composés à la manière des deux grands maîtres japonais du haïku : Bashô et Issa


Ce matin à l'aube, il faisait très froid
Le verglas fondait au soleil
Réchauffée la nature
Ce matin à l'aube, il faisait très froid
La brule a mouillé l'herbe dans le jardin
une jolie grenouille a plongé dans la mare
Bashô

Bonheur du printemps
pruniers en bourgeons
Ah les jolies fleurs !

Bonheur du printemps
pruniers en bourgeons
Jolies sont les fleurs
Bonheur du printemps
pruniers en bourgeons
Naissent les fleurs
Le vent de la montagne
souffle dans les pousses de riz
penché sur le chemin
Le vent de la montagne
gèlent les pousses de riz
penché sur le chemin
Le vent de la montagne 
Effleure les pousses de riz
Sur mon chemin
Bashô
Pique nique la fourmi
Au coin de la nappe
Mange les miettes
Pique nique la fourmi
Au coin de la nappe
Savoure les miettes
Pique nique la fourmi
Sur la nappe quadrillée disparaît
Dans un carreau noir
Jocelyne Villeneuve

Des compositions à partir de mots :

Nuages dans le ciel
se déplacent avec le vent
Le soleil chauffe le chemin
Nuages dans le ciel
se déplacent doucement
le soleil apparaît
Nuages dans le ciel
Disparaissent discrètement
Soleil flamboyant
Défilé de nuages
File indienne céleste
Disparaît dans le ciel

Orages d'été
La pluie va tomber 
Vite je rentre
Orages d'été 
Eclairs, tonnerre, averses
Arrive l'arc-en ciel
Orages d'été
Le bleu sombre du ciel
Va sur l'arbre
Orages d'été
éclatent les éclairs
A côté de la maison



La neige tombe sur le toit
Je bois un chocolat chaud
A la maison
La neige sur les tuiles
La maison est blanche
Le poêle est chaud
Sous le toit enneigé
La maisonnée
Doucement se réchauffe
La maison est blanche
La neige est froide
mais il fait chaud
C'est l'été
Je rêve d'être dehors
Boire la rosée des fleurs
Un matin d'été
La rosée tombe sur les fleurs
Je rêve d'être à la plage
L'été
Le soleil fait rêver
Et briller la rosée
Sous un soleil d'été
La rosée tombe
Je rêve de voyager
L'été est chaud
Je rêve d'être dehors
La rosée est tombée sur ma peau
Dans mon rêve
C'est l'été
Il y avait de la rosée
Un matin d'été
La rosée est tombée
Je rêve d'être à la piscine
Eté plein de chaleur
Je rêve de douceurs
Fraîcheur de rosée










Merci à Maxence, Aurore, Anthony, Mélissa, Mateo, Marylin, Charly, Mélissa, Gwladys, Leny, Emilie, Chloé, Nathan, Chloé, Hyacinthe

vendredi 15 mars 2013

Des clous dans le coeur / Danielle THIERY

"Il y a des affaires qui te pourrissent la vie..., elles restent en toi, plantées dans ton coeur comme un clou qu'un mauvais plaisant s'amuserait à manipuler..."


Le commandant Revel de la PJ de Versailles et son équipe vont devoir tenter d'élucider la mort d'une star du rock oubliée : Eddy Stark. Un cadavre qui va révéler tout ses secrets... Mais Revel ne se montre pas très impliqué dans cette enquête. 

Non, cela fait bientôt 10 ans que sa femme a disparu. Un drame personnel qui fait écho à une affaire irrésolue qui date de la même période.
C'est ainsi que, tous les ans, il retourne sur les lieux d'un double assassinat. Et cette année, certaines choses ont changé. Revel fait rouvrir l'enquête.

Voilà pour l'histoire. 
Mais avec ça je ne vous ai rien dit du talent de l'auteure pour peindre le portrait de ses personnages et tirer le fil de trois histoires sans jamais perdre le lecteur.


Un prix 2013 du Quai des orfèvres bien mérité !

La gagnante du prix en 2013 : Dannielle Thiéry

Merci à Monsieur P. qui m'a fait découvrir Danielle Thiéry avec ce roman :)




mercredi 13 mars 2013

Airman/ Eoin Colfer



Gros coup de coeur pour ce roman steampunk dévoré en deux soirées à peine tant l'aventure et les personnages sont passionnants.


En venant au monde à bord d'un zeppelin, Conor Broekhart sera vraisemblablement né sous le signe de l'air. Cela ne se démentira jamais au cours de son existence. Il grandit sans encombre sur les îles Salines en compagnie de la princesse Isabelle, sans se douter que le royaume est menacé dans son existence par un traitre.
C'est à l'aube de ses 14 ans qu'il découvre fortuitement un complot visant à tuer le souverain. Accusé à tort, il sera mis au secret dans la pire des geôles, les mines de diamant, par le traitre Bonvillain.
Tout d'abord terrifié par ce qui lui arrive, il reprend petit à petit espoir grâce à un codétenu. Au fin fond de sa prison, il échafaude un plan d'évasion. Au terme de ses aventures, il devra choisir entre la liberté et la vengeance.

Non seulement ce roman est un concentré d'action, mais il est également un très bel hommage aux machines volantes de tout acabit et mène également une réflexion sur le pouvoir et la liberté. On pourra peut-être lui reprocher quelques personnages caricaturaux mais le parcours de ce jeune homme dont la vie oscille entre celle de Monte-Christo et celle de Leonard de Vinci est exemplaire.

Ce roman peut s'adresser à des garçons pour qui la prose de Jules Verne paraît un peu trop désuète mais qui sont à la recherche d'aventures scientifiques épiques.

Du côté des lectures complémentaires, je vous invite à aller découvrir Vango de Timothée de Fombelle, disponible également à la bibliothèque, ou encore la trilogie Leviathan de Scott Westerfeld.
Bien sûr, vous pouvez aussi vous replonger dans les œuvres de Jules Verne.

Ce livre fait en outre partie de la sélection 5e/4e du prix des Incos 2012/2013.


lundi 11 mars 2013

1000 lectures d'hiver à la bibliothèque





Voici venu le temps des 1000 lectures d'hiver à la bibliothèque.

Mercredi 20 mars à 17h30, 

Franck Mas lira des extraits de "Ils ne sont pour rien dans mes larmes" d'Olivia Rosenthal.


4ème de couverture :
"Quel film a changé votre vie ?" C'est la question simple et vertigineuse que pose ce livre. Pour y répondre, quatorze voix singulières racontent comment le cinéma est entré par effraction dans leur existence. C'est un livre sur tous ceux qui fréquentent les salles obscures pour se rassurer, pour oublier, pour se divertir, pour comprendre, pour avoir peur. On y rencontre des acteurs, des couleurs et des sons, des histoires de famille, des exemples à suivre, des motifs de rupture, toute une intimité avec des images souvent anciennes qui, passées au crible de la mémoire, continuent à hanter nos esprits et nos corps. On y apprend que l'art n'est pas nécessairement coupé de la vie et on se dit que c'est une information à retenir.

Olivia Rosenthal est née à Paris en 1965. Depuis 1999, elle a publié sept récits aux éditions Verticales et a obtenu le prix Wepler pour On n'est pas là pour disparaître (2007). Sa première pièce, Les Félins m'aiment bien, a été créée en janvier 2005 à Saint-Denis, dans une mise en scène d'Alain Ollivier avec Valérie Crunchant (Cérès) et Florence Payros (Marianne). Depuis, elle a écrit Les Lois de l’hospitalité qui a été mis en scène par Marie Vialle aux Subsistances à Lyon en avril 2008. Elle a reçu en 2010 le Prix du livre Inter pour son roman Que font les rennes après noël ?

Par ailleurs, elle réalise régulièrement, en collaboration avec des cinéastes (Olivier Ducastel, Laurent Larivière), des écrivains (Denis Lachaud, Michaël Batalla, Patrick Chatelier), des chorégraphes (Julia Cima) ou des metteurs en scène (Robert Cantarella) des performances pour divers lieux et festivals (festival d’Avignon ou de Manosque, Ménagerie de verre, Subsistances de Lyon, Lieu Unique à Nantes, Scène nationale de Poitiers, Théâtre National de Bordeaux Aquitaine…).
[Source : Babelio]

La lecture sera suivie d'une après-lecture où vous pourrez échanger et partager vos impressions autour d'un buffet gourmand.

Renseignements et inscriptions au 02.48.77.50.71 ou par mail à bib.cdc3p@gmail.com

lundi 4 mars 2013

Ateliers Pop-up (1)

Mercredi 27 février et samedi 2 mars, nous avons proposé un atelier Pop-up. Et pour marquer l'évènement, nous avons demandé à la DLP de nous prêter leur thémakit  afin de vous proposer une sélection d'ouvrages tous plus beaux les uns que les autres.



Après avoir brièvement expliqué ce qu'est un livre Pop-up, nous avons crée une carte en Kirigami.


Nous avons accueilli entre 6 et 12 enfants de 8 à 12 ans, et avons même fait un atelier "spécial" pour le centre de loisirs.





Le résultat était vraiment chouette!


samedi 2 mars 2013

Ziggy Played Guitar...

... Ou comment la musique influence le comportement sur la route.

Ce matin coincée, comme très souvent, derrière un camion sur la route, je me déporte souvent pour tenter de doubler. Et là, à la radio passe :



Le pied ! 
Là, deux choses à faire :
 monter le son et enjoy the trip :)

vendredi 1 mars 2013

La mémoire de l'eau




Après le décès de sa grand-mère, Marion et sa mère s'installent dans la maison de famille au bord de la falaise.
En se promenant sur les landes, Marion découvre de mystérieux rochers sculptés. Selon les villageois, ils feraient référence à de vieilles légendes ; selon le gardien du phare, vieil homme inquiétant à la sombre allure, ils ont une origine beaucoup plus menaçante.
Marion, petite fille intrépide et curieuse décide d'en savoir un peu plus sur ces pierres d'autant plus qu'elles auraient peut-être un rapport avec son grand-père disparu, et les bancs de poissons échoués.




L'histoire tire sa force de l'équilibre entre les scènes mystérieuses et celles de la vie quotidienne de Marion et de sa mère. De même, la palette des couleurs qu'utilise Valérie Vernay rend de façon remarquable l'atmosphère du récit de Mathieu Reynès.
Une bande dessinée qui se décline en deux tomes mais dont la fin augure toutes les conjectures possibles.

La mémoire de l'eau T.2






Si vous aimez le thème de la mer, je vous conseille également de lire :