samedi 29 décembre 2012

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt


Jocelyne Guerbette, 47 ans, tient une mercerie à Arras. Elle vit une existence somme toute banale. Elle a deux grands enfants Romain et Nadine, son "petit ange" et un mari qu'elle aime malgré les épreuves qu'ils ont eu a surmonter.
Ses deux amies Danièle et Françoise (les jumelles), qui ne sont autres que les coiffeuses d'à coté, jouent au loto très régulièrement.
Elles poussent Jocelyne a participer à la super cagnotte et, chose improbable, elle gagne les 18 millions!
Mais que faire...l'annoncer à tout le monde, encaisser ce chèque et vivre une vie de luxe? ou faire comme si ce chèque n'existait pas et vivre une vie "normale", simple, sans chichi et idées de grandeurs?
Tel est le terrible dilemme auquel va être confronté Jocelyne.

Qui n'a jamais rêvé de gagner au loto? et si nous gagnions une grosse somme, que ferions nous avec?
Voyage, belle maison, belle voiture... la liste est longue sans oublier toutes les personnes qui aimeraient devenir vos "meilleurs amis" du jour au lendemain.
Grégoire Delacourt traite ce sujet de manière assez juste et délicate. 
Un roman agréable à lire. 

vendredi 28 décembre 2012

Les animations du mois de janvier

C'est l'heure du conte qui ouvre la nouvelle année avec une séance à 16h30, mercredi 2 janvier
Depuis septembre, cette animation  en direction des 4/7 ans, se déroule pendant les vacances scolaires pour qu'un plus grand nombre puisse bénéficier des récits lus et/ou contés. 

Samedi 19 janvier à 10h30 Véronique attend "ses" bébés lecteurs. Animation mensuelle pour les touts-petits (jusqu'à 3/4ans).

Et quand les habitués des deux animations se rencontrent à l'occasion des histoires de Noël (c'était le 15 décembre dernier), ça donne ça :

25 enfants, de 2 à 7 ans étaient présents ce samedi matin là.
Tous très sages !

samedi 22 décembre 2012

Samedi 22 décembre (livres sapins)

En ce Samedi 22 décembre l' atelier "livre sapin" s' est enfin déroulé.



Après un dur labeur...



Voila !!!!!!!!


Toni (stagiaire)

vendredi 21 décembre 2012

Le secret de Garmann/Stian Hole

   Cet album raconte l'aventure de Garmann, un petit garçon qui se fait harceler par Hanne à l'école. Sa soeur jumelle, Johanne, prend la défense du garçon. Un jour, pendant le défilé de la fête nationale, Hanne et Johanne marchent en tête. Après le défilé, Johanne entraîne Garmann au plus profond de la forêt. Après une longue marche, ils débouchent dans une clairière où ils trouvent une épave de ce qui semble être une capsule spatiale. Une grande aventure les attend...
J'ai beaucoup aimé cet album, notamment les illustrations, car elles sont faites de photomontages. De plus, il raconte l'amitié entre Garmann et Johanne.







Tonin (stagiaire)

jeudi 20 décembre 2012

Ateliers livres sapins : tout est prêt !

avec des livres aux pages pliés. 
Après cela nous les décorerons :)

Une déco à déposer sur la table de Noël ?


A samedi .


mercredi 19 décembre 2012

les secrets de l'immortel Nicolas Flamel/Michael Scott


Tome 1: L'alchimiste


Ce livre parle de deux jumeaux nommés Josh et Sophie Newton. Josh travaille dans une librairie et Sophie dans une parfumerie. Cette librairie est tenue par un certain Nick Fleming et la parfumerie par Pernelle Fleming. Un jour la librairie est attaquée par une "chose" qui dévaste tout le magasin...

J' ai aimé ce livre car l'univers me plait, il mêle magie et histoire. En effet, des personnages ont vraiment existé,  Nicolas FlamelJohn Dee et Nicolas Machiavel.




Toni (stagiaire)

lundi 17 décembre 2012

Les incontournables (x) histoires d'ours








Aujourd'hui, le présent article ne sera pas consacré à un roman ou à un album mais à quelques livres qui mettent en scène des ours.

Commençons par quelques albums :

Otto : autobiographie d'un ours en peluche de Tomi Ungerer

Otto : autobiographie d'un ours en pelucheOtto est l'histoire d'un ours en peluche fabriqué en Allemagne dans les années 30. Il nous livre avec beaucoup d'émotions les péripéties de son existence et surtout son amitié avec un petit garçon qui disparaitra dans les tourments de l'Histoire.








Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent
Gabrielle Vincent signe dans cette série d'albums autant de petites touches de bonheur et de partage. Entre Ernest, le gros ours parfois bougon et Célestine, la petite souris malicieuse et affectueuse se noue une très belle relation d'amitié et d'écoute. Les albums trouvent un nouveau souffle dans la très belle adaptation cinématographique de Benjamin Renner.


L'ours et l'enquiquineuse de Bonnie Becker
Un ours grognon et une souris envahissante, çà ne vous rappelle rien ? Bonnie Becker reprend un peu les caractères de nos précédents comparses pour nous faire comprendre qu'une tasse de thé est bien meilleure si elle est partagée à deux...


IMG_2651IMG_2652





Bou et les 3 ours de Elsa Valentin
 Une version tendre et décalée de Boucle d'or et les Trois ours qui se prête admirablement bien à une lecture à voix haute.
Bou et les 3 zours

 
 Extrait : L'était une fois un petite Bou qui livait dans la forest avec sa maïe et son païe. Un jour elle partit caminer dans la forest pour groupir des flores.
-Petite Bou, ne t'élonge pas troppe, lui dire sa maïe et son païe.
-Dakodak, respondit Bou.
Sur le chemin, elle encontra le piaf qui lui dit :
-Jour petite Bou, ke tu fais ?


L'enfant qui voulait être un ours de Stéphane Frattini
Il s'agit de l'adaptation du film d'animation de Jannick Hastrup. Aux confins de la banquise, une ourse pleure son petit. Un peu plus loin, une mère berce son bébé. L'ours décide de l'enlever et de l'élever comme un petit ourson.


L'ours qui aimait les histoires de Denny Haseley
 Un ours découvre au détour d'un arbre une jeune femme qui lit. Curieux, il s'approche et écoute les histoires qu'elle lui lit. Une grande amitié naitra entre ces deux êtres et lorsque la jeune femme partira aux premiers frimas de l'hiver, l'ours restera avec les livres et s'endormira au souvenir de la voix de la jeune femme.

L'Ours qui aimait les histoires

  



Pour les adultes,

John Irving, Liberté pour les ours
Siggy et Graf parcourent la campagne autrichienne en ayant le projet fou de libérer tous les animaux du zoo de Vienne.
 Premier roman de cet auteur où on retrouve tous ses thèmes de prédilection et surtout l'évocation de l'ours qui deviendra un élément récurrent dans tous ses romans.

Jorn Riel , La vierge froide et autres racontars
Dans la nuit polaire, les hommes se réchauffent le cœur avec des histoires toutes plus extraordinaires les unes que les autres : ici, un trappeur qui part à la chasse de son premier ours, et là, l'attente d'un célibataire pour sa dulcinée.

Jaddo, Juste après dresseuse d'ours
Chroniques et tribulations d'une interne en médecine

Michel Pastoureau, L'ours : histoire d'un roi déchu
L'historien retrace la place qu'a occupé l'ours dans l'imaginaire collectif

L'ours : Histoire d'un roi déchu par PastoureauJuste après dresseuse d'ours par JaddoLiberté pour les ours! par IrvingLa vierge froide et autres racontars par Riel 


mercredi 12 décembre 2012

Théa pour l'éternité / Florence HINCKEL


Théa, bientôt 16 ans, a des parents séparés et un ami d'enfance dont elle est secrètement amoureuse. Mais en une journée, sa vie va basculer. 

Elle surprend Théo embrassant la belle Mia, pom-pom girl du lycée. A partir de là, les événements vont s'enchaîner. C'est au terme de cette journée catastrophique que sa rencontre avec le professeur Jones va déterminer son futur... pour toujours !


L'auteure a imaginé ce roman à partir de données et recherches scientifiques sur le ralentissement du vieillissement. 

Pour aller plus loin sur le sujet, je conseille le livre de Mary E. Pearson intitulé "Jenna Fox, pour toujours". Roman qui peut permettre d'aller plus loin, d'approfondir les questions soulevées dans "Théa, pour l'éternité".


mardi 11 décembre 2012

Vous avez dit Pop-up ?

Depuis un petit moment, les livres pop-up me fascinent. 
Le mois dernier, j'ai eu la chance de faire une formation sur ce thème avec deux ingénieurs papiers Arnaud Roi et Camille Baladi. Ils nous ont révélé quelques secrets de fabrication et ce qui nous paraissait compliqué est en fait assez simple. Si, si, croyez moi!

Vidéo de Cache Cache de David Carter

Et pour ceux qui ne me croient pas, je vous donne rendez vous lors de nos futurs ateliers à la bibliothèque.
En attendant, vous trouverez ici, un site vous permettant de réaliser vous même des cartes pop-up.

jeudi 6 décembre 2012

Les animations du mois de décembre

Vous vous en doutez, en décembre nous fêtons Noël.

SAMEDI 15 DECEMBRE à 10h30, Emilie, Véronique et moi attendons les 2/6 ans pour des histoires de Noël. Uniquement sur inscription.
La Befana, Père Castor ; Sandra Nelson et Sébastien  Pelon
Des petits gâteaux accompagneront la distribution de cadeaux :)


SAMEDI 22 DECEMBRE, nous proposons deux ateliers de livres sapins. Le premier à 10h30 le second à 14h30. Activités proposées aux 6/10 ans. Sur inscription.


Je rappelle ici, que les animations de la bibliothèque,
 sont ouvertes à TOUS et GRATUITES !

mercredi 5 décembre 2012

Comité de lecture de novembre 2012

Malgré une  participation peu nombreuse, les échanges ont été, comme d'habitude,  très riches et ont pu alimenter nos P(iles)A L(ire) respectives.
Nous avons commencé par deux coups de cœur de lectrices :

  • Laurent Gaudé – Pour seul cortège

"Alexandre (le Grand de Macédoine), Drypteis (sa jeune belle-sœur, veuve de son ami d’enfance) et Ericleops (messager de grande confiance) sont les trois personnages principaux de ce roman étrange dont les récits et les destins s’entrecroisent, s’entremêlent.
Le roman relate la fin de leur histoire, celle des quelques semaines qui ont précédé et suivi la mort d’Alexandre* (né en -356 av J.C. en Macédoine, mort en -323 av J.C. à Babylone à l’âge de 32 ans)
Amis, ennemis, amour, haine, trahison, malédiction, poison, or, pouvoir… tous les ingrédients d’un récit épique, qui circule en long et en large à travers l’empire d’Alexandre : de la Macédoine à l’Indus, d’Afghanistan à l’Égypte en passant par Babylone.
Description fabuleuse du cortège mortuaire qui ramène Alexandre de Babylone vers la Macédoine, sa terre natale, pour y être enterré. 64 mules, un catafalque en or, des guerriers et sept groupes de trente femmes en deuil : les pleureuses qui vont l’accompagner jusqu’à la tombe. Des Macédoniennes et des Grecques. Des Égyptiennes. Des Perses. Des Indiennes… Mais celui-ci n’est pas le cortège évoqué dans le titre. Après bien des rebondissements , des trahisons entre anciens amis pour accaparer le pouvoir, Drypteis récupère le corps et sillonne à nouveau l’empire, accompagnée de deux fidèles généraux, pour aller cacher le corps.

La mort est un thème récurrent dans l’œuvre de Gaudé. Il fait parler les morts qui communiquent avec les vivants. La mort du Roi Tsongor (2002), La Porte des Enfers (2008) en sont les romans les plus explicites. L’errance est également évoquée dans Eldorado (2006), son roman le plus dur car le plus actuel retraçant l’immigration douloureuse vers Lampedusa et Ceuta. Dans Ouragan (2010) les personnages poussés par Katrina en Louisiane se croisent dans la ville sans jamais se retrouver.
Tous ces ouvrages sont à la bibliothèque de Sancoins. Alors plongez-vous avec délice dans l’univers extra-ordinaire de Laurent Gaudé.
Son écriture est incisive, très évocatrice. Il crée des ambiances très particulières qui captent le lecteur. C’est une écriture brutale, tripale. C’est une écriture « orale » qui fait penser aux contes des griots africains, des légendes, des fables qui flirtent avec le fantastique."

  • Julie Otsuka - Certaines n'avaient jamais vu la mer


"J'ai été bouleversée par ce récit qui nous fait vivre l'histoire de ces femmes japonaises, immigrées aux Etats-Unis au début du siècle. J'ai été fascinée par l'écriture originale et particulièrement habile de l'auteure qui n'utilise que la première personne du pluriel, un "nous" lancinant qui permet de démultiplier les protagonistes. Il y a un foisonnement assez étourdissant d'évocations dont aucune n'a l'épaisseur d'un personnage dont on suivrait le parcours individuel. Les traits particuliers de ces femmes sont à peine esquissés, on les sent simplement prises dans les rets d'un destin commun avec lequel elles tentent de composer, chacune à sa manière. On passe du rire aux larmes, d'un sentiment d'horreur à une impression de de surprise et de légèreté. Un peu déroutée au début de ma lecture, j'ai été peu à peu envoûtée par le style de Julie Otsuka. Bien au delà d'une page d'histoire, elle parvient à éveiller notre compassion à l'égard de tous les exilés de ce monde. A la fin du récit on se dit que nous sommes tous des exilés dont l'individualité importe peu. Nous tentons aussi de composer avec les tourments de la vie avant que la mort et l'oubli viennent balayer nos pitoyables destins. Ce livre a la beauté d'une tragédie moderne."




Nous avons ensuite enchaîné sur trois autres romans :



  • Pierre Chazal - Marcus


Où le roman du coeur.


Pierrot, écorché vif au cœur tendre prend en charge le fils d'une de ses amies décédée. Le petit Marcus va entrer dans sa vie par hasard et prendre une place de plus en plus importante.

Le roman se passe dans le nord de la France, dans les faubourgs ouvriers de Lille. On y croise des gens simples, au cœur sur la main, avec un grand sens du partage et de l'entraide. Mais le roman ne sombre jamais dans l'angélisme et c'est ainsi que le lecteur reçoit la seconde partie du roman comme une grande claque. Car Pierrot se retrouve en détention préventive et se retourne sur son passé.
Le style est direct, sans fioritures, les personnages sont simples.
Un bon moment à passer.








  • Lionel Duroy - L'hiver des hommes
 « Nous croyons qu’à rompre avec la source du mal nous allons pouvoir inventer notre propre vie et apporter le bonheur à nos enfants », écrit-il, « alors que nous sommes faits de ce mal et qu’ainsi il continue de nous habiter et de nous ronger quoi que nous décidions, et quel que soit l’endroit du monde où nous allions nous réfugier. »
(source: Babelio)

Après le suicide de la fille du général Mladic, Marc, reporter, va suivre les traces des criminels de guerre serbes pour essayer de comprendre ce qui a poussé les hommes dans la guerre.

C'est un roman dur et bouleversant sur les réalités des conflits armés.

Du même auteur, la bibliothèque possède également "Le chagrin"



  • Rebecca Makkai - Chapardeuse 
 

Où comment une bibliothécaire jeunesse se fait embarquer dans un voyage un peu farfelu par un jeune lecteur.


Tous les jours, Ian vient chercher sa provision de livres. Interdits par sa mère car évoquant le merveilleux et la magie, ils lui sont prêtés sous le manteau par Lucy, une bibliothécaire jeunesse idéaliste et très à cheval sur le premier amendement de la constitution américaine. D'ailleurs, ce petit acte de résistance quotidien lui fait un bien fou car elle étouffe un peu dans cette petite vie bien rangée.

Une complicité telle se noue entre Ian et Lucy qu'au moment de fuguer, le premier n'hésite pas à kidnapper la seconde et à la faire un peu chanter. 
Ce sont alors de drôles de Thelma et Louise qu'on retrouve sur la route, à la recherche d'un ailleurs et d'une liberté.
La drôle d'évasion se terminera aussi subitement qu'elle a commencé à la frontière canadienne et chacun rentrera chez lui.
  
Si l'idée de départ est assez cocasse, j'ai regretté que l'auteure reste trop superficielle dans le développement de ces personnages ainsi que des situations qu'ils vivent.

Cela reste néanmoins un bon moment de lecture.






_____________________________



Pour finir, j'aimerais évoquer un projet commun avec la librairie de Saint Amand Montrond "Sur les chemins du livre"et qui devrait voir le jour courant février 2013.
Organisatrice des "nuits rallongent" depuis plusieurs années, la libraire nous a proposé de  nous associer avec elle. C'est ainsi que la bibliothèque pense mettre en place un prix littéraire qui aurait pour but d'élire un des romans dans une sélection de 5 ou 6 livres. 
Rendez-vous est donné aux lecteurs intéressés sur le blog ou au prochain comité de lecture dont l'heure et la date vous seront communiqués ultérieurement.