vendredi 28 octobre 2011

Qui es- tu Alaska? de John Green

Tout d'abord paru en 2007, ce roman vient de paraître en format poche chez Gallimard jeunesse, dans la collection Pôle fiction.

C'est ma collègue Stéphanie qui me l'a mis entre les mains, en me disant le plus grand bien de ce roman ado. D'ailleurs, vous trouverez sa critique ici.
J'ai bien fait de suivre son conseil car ce roman est tout simplement génial.
Pas évident de résumer un livre qui vous a tant plu, j'ai juste envie de vous dire: "lisez le" car c'est un roman fort, remplit d'humour, de joie, de peines. Un très beau roman sur l'amitié et la découverte des premières fois (cigarettes, amours, alcool...).

Miles Halter vit en Floride avec ses parents. A 16 ans, il n'a pas vraiment d'amis et trouve sa vie monotone.
Il décide donc de partir "en quête d'un grand peut être" au lycée de Culver Creek en Alabama, là où son père a fait ses études.
Dans ce lycée, il va rencontre Chip Martin alias, le Colonel (qui sera son camarade de chambre), Takumi, Lara (avec qui il va découvrir les premiers plaisirs de la vie) et l'insaisissable Alaska (celle dont il va tomber éperdument amoureux malgré un caractère bien trempé).
C'est avec cette bande d'amis que Miles va vivre ses premières fois (1ère cigarette, 1ère gorgée de bière, 1ère blague, 1er baiser...)

Un livre à lire absolument!!

jeudi 27 octobre 2011

...Sur la piste de Yéti

…Vendredi soir, une trentaine de curieux ont suivi sa trace jusqu’à la salle polyvalente que la mairie d’Augy avait mise à notre disposition. Là,  ils ont pu découvrir Jetty Swart accompagnée de son accordéon, d’un piano portatif et surtout de sa voix.
Durant plus d’une heure, elle a partagé avec nous son répertoire un brin impertinent, un brin nostalgique.
Très complice avec le public, les chansons se sont enchaînées dans une humeur bon enfant.
Privilégiant son répertoire français, Jetty a fait également quelques incursions dans sa langue maternelle.

A la fin, le public conquis par cette verve et cette gouaille ne s’y est pas trompé et a fait une ovation à cette drôle de chanteuse batave de Montpellier.

Enfin, après le concert, tous les spectateurs ont pu discuter, échanger et prolonger la soirée avec Jetty autour du buffet traditionnel.


Et pour ceux qui, à ces lignes, regrettent de ne pas être venus, vous pouvez toujours vous rattraper en venant emprunter le CD disponible à la bibliothèque.



Prochain rendez-vous de la bibliothèque : « Les dents de la nuit », lecture proposée par Frédérique Bruyas à l’Hôtel Communautaire de Sancoins mardi 8 novembre à 18h30.

mercredi 26 octobre 2011

Pour faire fuir la morosité ambiante...


Rediffusé sur Arte dimanche soir, je ne résiste jamais bien longtemps à cette version complétement loufoque de "The shady Dame from Sevilla" magistralement interprétée par Robert Preston...

Un film du très grand réalisateur Blake Edwards à qui on doit notamment la série des panthère rose.

mardi 25 octobre 2011

Ultimes enquêtes

L'heure de la retraite a sonné pour deux des plus célèbres inspecteurs de la criminelle.
Le lecteur ne côtoiera plus Kurt Wallander le bougon ou John Rébus le poil à gratter.
Bien que se déroulant dans deux pays aux systèmes politiques et administratifs différents, la lecture de leurs aventures nous plongeaient au cœur des dysfonctionnements de leurs sociétés respectives : au gré de leurs enquêtes, Kurt Wallander le suédois et John Rébus l'écossais grattaient suffisamment le vernis pour faire apparaître toute la noirceur de la ville.

Dans l'homme inquiet, Kurt Wallander est confronté une nouvelle fois au passé torturé de la Suède : le beau-père de Linda disparait un beau matin. Ancien officier de marine, il avait été impliqué dans un accrochage dans les eaux nationales entre son sous-marin et un navire russe. Pour sa fille, Wallander mène une dernière fois l'enquête. Elle l'entraînera au plus profond des rouages de l'espionnage et des relations internationales. Parallèlement, le lecteur assiste au lent déclin de l'inspecteur.
Vous pouvez également retrouver certaines de ses enquêtes dans les deux adaptations qui lui ont été consacrées  : l'une suédoise avec Krister Henriksson et l'autre, anglaise avec Kenneth Branagh.








Dans Exit music, on retrouve un John Rébus à 10 jours de la retraite. Pendant ces 10 jours, il va devoir faire ses adieux au commissariat, laisser voler de ses propres ailes sa coéquipière Siobhan Clarke, et surtout résoudre le crime d'un poète russe : il devra louvoyer entre trafics, morts violentes et surtout accointances entre les milieux d'affaires russes, hommes politiques écossais, et pègre locale. Il devra aussi composer avec son mauvais caractère et sa propension à se faire suspendre pour finir l'enquête à temps.







Si vous avez aimé, vous pouvez également aller voir du côté des aventures du commissaire Brunetti de Donna Leon ou celles de l'inspecteur Harry Hole de Jo Nesbo le norvégien.

samedi 22 octobre 2011

Bébés lecteurs d'octobre

Deuxième séance des bébés lecteurs de l'année scolaire.

Quand les enfants entendent le son de la boîte à musique, ils savent que les histoires vont commencer alors, nous pénétrons dans la salle de l'heure du conte, nous installons et quand la musique cesse :
"cric, crac, quelles histoires ai-je dans mon sac ?"

Un livre à volets !
Des Bisous, E. Manceau ; Milan Jeunesse, 2004.
Une autre aventure de LOU et MOUF (à la précédente séance nous avions parlé du travail de Jeanne Ashbé) :
Non pas ça ! J. Ashbé ; Pastel 2007.
J'en profite pour faire découvrir aux accompagnateurs présents le travail de l'auteur, illustratrice pour le mensuel POPI, sur les jeux de doigts et comptines.

Justement en jeu de doigts nous faisons ensemble "toc, toc, toc Monsieur Pouce".

Maintenant un livre à toucher !
Un grand cerf, V. Guérin ; Milan jeunesse, 2009
C'est aussi un livre qui fait chanter, c'est alors l'occasion d'écouter et faire découvrir les livres de comptines accompagnés d'un CD.

Et pour terminer, deux nouveautés :


Un peu perdu de Chris Haughton chez T. Magnier.
Une histoire de bébé hibou qui tombe de son nid et cherche sa maman.



Le garage de C. Merlin chez Albin Michel jeunesse.
Monsieur Ours va chercher sa voiture au garage et cherche les mécaniciens. Un livre animé sur le fonctionnement d'un garage.



Avant le début des bébés lecteurs, j'ai pris soin de préparer un petit coin lecture avec des livres en rapport avec la séance . Une fois le sac à histoires refermé, nous pouvons nous attarder, regarder, échanger et emprunter.

Prochaine séance le samedi 19 novembre.
Gratuit. Sur inscription avant le 12 novembre.

vendredi 21 octobre 2011

(RE)PLAY ! / Jean-Philippe BLONDEL

Le roman s'ouvre sur l'effervesence provoquée au lycée par la venue de Franck Ménard (toute ressemblance avec la personne de Philippe Manoeuvre n'est pas fortuite). Ce célèbre critique rock aux lunettes de soleil vissées sur ses yeux délavés doit débarquer pour écouter les groupes de l'établissement.

Benjamin, le narrateur de l'histoire, encouragé par le documentaliste Francis voit là l'occasion de retrouver le groupe de l'année passée, qu'il avait monté avec son meilleur ami Mathieu. Mais rejouer sera-t-il possible après les évènements qui ont entraîné la chute du groupe ?


Un roman sur un groupe de rock, avec les filles mais sans la drogue. L'ivresse est procurée ici par les mots, le plaisir par la création et l'union dans la passion. Max le batteur, va ainsi sortir de l'ombre et Mathieu le bassiste embrassera la maxime "the show must go on". Quant à Benjamin, la musique mais surtout la découverte de l'écriture va lui faire prendre de la hauteur : "Je n'en reviens pas de tenir le choc alors qu'à l'intérieur de moi, c'est un jeu vidéo où toutes mes dernières croyances sont dégommées (...). Je change de peau. J'étais amoureux d'une fille, je suis amoureux d'une autre. J'avais un ami, j'en ai un autre. J'avais une passion, j'en ai une autre. C'est bizarre, la vie, parfois, hein ? On croit que les choses sont immuables et puis voilà, une année passe et tout est bouleversé. Même si au fond je suis agréablement surpris du tour que prennent les choses, monte soudain une violente nostalgie de tout ce que je ne serai plus jamais (...)."




Le style colle au sujet, il y a du rythme, pas de fausses notes... Un bémol tout de même sur le dernier chapitre un peu too much à mon goût. L'auteur s'en explique dans le dernier numéro de la revue Citrouille "Les fins de mes romans ados sont généralement assez positives - ce n'est pas un effet que je recherche, c'est une envie que j'ai d'ouvrir sur le monde, la vie, et l'espoir".



jeudi 20 octobre 2011

Sagonne/ Les Automnales


Comme chaque année à la même époque, la commune de Sagonne ouvre ses portes aux belles lettres et à ses amoureux.
Dimanche 23 octobre à partir de 14h30, l'espace Simonne et Jean Lacouture résonnera des échanges à bâtons rompus entre auteurs et visiteurs. Parmi les fidèles de la première heure, neuf nouvelles plumes ont répondues présentes pour cette édition résolument tournée vers l'engagement.

Pour agrémenter cet après-midi, deux lectures vous seront proposées l'une à 15 heures et l'autre à 16 heures.

Enfin, cette journée sera clôturée par un débat sur le thème de l'engagement de l'écrivain et de l'artiste à 17 heures. Animé par Georges Buisson, ancien administrateur du Palais Jacques Coeur, il réunira  Michèle Cotta, Jean Lacouture, Gérard Mordillat.


video

lundi 17 octobre 2011

Video games

Un matin sur France Inter ...



D'emblée, j'ai aimé cette voix chaude et envoutante.
Si son album ne sort que courant 2012, nul doute que si toutes les chansons sont de cet acabit, la demoiselle aura un beau succès.

vendredi 14 octobre 2011

Diamond hoo ha man

Supergrass, 2008, la chanson qui donne son titre à l'album c'est Diamond Hoo Ha.


A écouter à un volume tout à fait déraisonnable bien entendu. Histoire de profiter de la voix de Gaz et d'apprécier le Ta-Ta-Poum de l'ensemble.
C'est frais, efficace et plein d'énergie alors... HOO HA !

mercredi 12 octobre 2011

Sur la piste du yéti...

Un phénomène étrange aura lieu vendredi 21 octobre à 20h30 à la salle polyvalente d'Augy sur Aubois.
Les curieux et les intrépides pourront rencontrer en chair et en os un drôle de spécimen ; sauf qu'au lieu de descendre des sommets enneigés, il monte plutôt des plages ensoleillées.

Plus sérieusement, sous ce pseudonyme se cache la chanteuse parolière et accordéoniste batave Jetty Swart.
Poète trublion, elle chante ses histoires biscornues sur des rythmes endiablés : entre le funk et le jazz en passant par le punk et la guinguette, les chaudes sonorités des chansons de Yéti éclatent en un kaléidoscope de couleurs.


Si d'aventure l'expérience vous tente, rendez-vous donc à Augy  vendredi 21 octobre à 20h30. En avant première, vous pouvez également la voir sur son site.


Bric a brac par yetila

par yetila

Tarifs : gratuit pour les habitants de l'intercommunalité ; Pour les extérieurs, une adhésion à la bibliothèque et à ses services vous sera demandée. ( 7€ : adultes /5€ enfants)

Renseignements complémentaires au 02.48.77.50.71 ou par mail bib.cdc3p@gmail.com

vendredi 7 octobre 2011

Appelle-moi Charlie / M. MALTE

L'auteur de ce roman, paru aux éditions Sarbacane, est précieux pour moi. C'est le premier à m'avoir émue et prouvé à sa simple lecture que la littérature jeunesse c'est de la Littérature et que le "jeunesse" qui y est accolé exclu les adultes un peu trop sûrement.

Dans ce court roman, Elias, le personnage principal à 33 ans et est romancier. Il va revenir en arrière et nous raconter un souvenir qui a bouleversé sa vie alors qu'il avait 13 ans.
" (...) la brêve histoire qui va suivre est une histoire vraie. Je l'ai vécue. Pour la première fois j'ose la raconter. J'ai attendu plus de vingt ans pour le faire. mais je doute que personne y croie jamais."

Nous remontons donc en 1987, Elias marche tête baissée dans une tempête de neige. Animé par la colère (une énième dispute avec sa mère), il se perd dans le brouillard cotonneux.  Et là, (...) il entend soudain une voix sortie de nulle part s'adresser à lui."
Après la surprise angoissante de découvrir qu'il n'est pas seul dans la solitude de ce paysage inhospitalier, Elias va surmonter sa peur et faire face à l’incrédulité de la situation et de sa rencontre avec ... Charlie.
Le dialogue engagé va transformer le jeune Elias et ébaucher l'homme en devenir.


Histoire forte, personnages charismatiques, formules qui font mouche, on est envoûté par le pouvoir de conteur de l'auteur, par son imagination et sa capacité à  nous rendre complice de son histoire.

jeudi 6 octobre 2011

Contes du petit peuple féerique à Sagonne

Comme les années précédentes, la bibliothèque propose ses actions culturelles sur les différentes communes des Trois Provinces.

Dimanche 2 octobre, c'était au tour de Sagonne de recevoir la conteuse Corinne Duchêne autour des contes du petit peuple féerique.



Malgré un public très clairsemé ( la faute au beau temps et aux rifles !), la conteuse n'a pas hésité à partager son savoir sur ce monde magique : lutins, fées, dryades, fades, n'ont plus de secrets pour nous. Au son de sa vielle à roue, elle a conté tour à tour la légende de l'enfant de la fade, l'origine du château de Châtellerault, l'histoire de la bergère et la légende de la fontaine et du saule.


Ce fut un très bon moment dont les enfants comme les parents sont ressortis des paillettes dans les yeux et des murmures dans les oreilles.





Et si d'aventure, vous surprenez vos enfants à disposer le soir avant de se coucher une tartine de confiture et un verre de lait sur la table de la cuisine, nul doute qu'il est à la recherche d'un lutin du foyer.





Forêt de Tronçais




De même, lorsque vous vous promènerez en forêt, n'oubliez pas d'enlacer un chêne dans vos bras pour sentir battre le cœur de la dryade qui y habite.






Merci à Corinne Duchêne pour nous avoir fait partager sa passion pour le petit peuple. Merci au public d'être venu.

Et pour ceux qui ont raté le rendez-vous et pour les curieux, le calendrier des prochaines manifestations est par ici

mercredi 5 octobre 2011

"La seine" de Vanessa Paradis et M (extrait du film "Un monstre à Paris")

Depuis quelques jours, j'ai cette musique en tête.
Normal me direz vous puisque cette musique est sur toutes les ondes.
J'ai de suite reconnu les voix de Vanessa Paradis et de M (qui est un artiste que j'apprécie). Par curiosité, j'ai cherché à voir le clip et là, je suis tombée sur les extraits de "Un monstre à Paris" d'Eric Bergeron (sortie prévue le 12 Octobre 2011).






Véronique m'a parlé de ce long métrage d'animation français depuis un petit moment. Après avoir vu la bande annonce, et surtout la distribution de rêve avec les voix de M dans le rôle de Francoeur, de Vanessa paradis dans le rôle de Lucille, Gad Elmaleh dans celui de Raoul, Ludivine Sagnier dans le rôle de Maude et François Cluzet dans le rôle de Maynott, je n'ai qu'une envie, me précipiter au cinéma!!!


mardi 4 octobre 2011

Une séance de bébés lecteurs

Samedi 24 septembre dernier avait lieu la première séance des bébés lecteurs de cette nouvelle saison (rappelons que cette animation a lieu tous les mois). Première séance et nouvel exercice pour moi !

Avant la date prévue de la séance, j'ai du, à mon grand étonnement, justifier de l'utilité (j'allais écrire de la nécessité) de s'adresser à des bébés et de très jeunes lecteurs.
Notamment cette réaction : "que peux t'on bien lire à des bébés ?!" Phrase teintée d'un sourire moqueur...
Nous en sommes encore là donc...

Quoi qu'il en soit les curieux ou habitués  qui sont venus à cette séance n'ont pas besoin d'être convaincus par une activité naturelle où l'on parle, lit, chante, échange, touche, bouge, regarde, babille, rit etc.

Et ce matin là, , après avoir, tel le joueur de Hamelin, entraîné dans la salle du conte les auditeurs présents au son de ma boîte à musique : j'ai trouvé, cric, crac dans mon sac à histoire...

J. Ashbé


Ensuite, en partant du petit papillon de la couverture, j'ai expliqué le jeu de doigts qui allait suivre. J'ai chanté et mimé "vole vole papillon" une première fois et nous l'avons fait ensemble ensuite.
B. Charlat







Après avoir trouvé ce que nous cherchions avec l'album "où je l'ai mis" nous avons cherché qui était caché avec la comptine et jeux de doigt "qui se cache..."


J'ai lu la 4ème de couverture de cette albums aux photos noirs et blancs
D. Ellwand




La chanson à geste "je fais le tour de mon jardin" a suivi et la séance s'est terminée en musique ! J'ai sortie la guitare pour "la chouette juliette" de Steve Waring.





Prochaine séance le samedi 22 octobre à 10h30.

"le premier livre que l'on commence à apprendre à lire : 
la voix et le visage de ceux qui nous entourent"

lundi 3 octobre 2011

Les oreilles de Buster/ Maria Ernestam

Suite de mes lectures de la rentrée littéraire.


"J'avais sept ans quand j'ai décidé de tué ma mère. Et dix-sept ans quand j'ai finalement mis mon projet à exécution". Dès cette première phrase, j'ai su qu'il me serait impossible de lâcher le livre avant la fin.
400 pages après, je l'ai refermé avec une sensation de plénitude : roman tout à fait génial assez difficile à résumer car la narration n'est pas linéaire mais qui est d'une grande richesse au niveau des personnages et des rebondissements.


Eva à 56 ans. Quand sa petite fille lui offre un journal intime pour son anniversaire, c'est l'occasion pour elle de se souvenir : une fois le couvercle de la boite de Pandore ouverte, rien ne pourra plus arrêter le flot des pensées d'Eva : elle raconte sans fards sa vie et surtout son enfance, marquée à jamais par l'attitude de sa mère.
Toute l'histoire commence à l'âge de 7 ans lorsqu'humiliée encore une fois par sa mère fantasque et tyrannique, Eva décide que pour vivre, elle devra la tuer. Cette résolution prise, elle va essayer de se défaire de cette relation qui l'étouffe et l'annihile.
Au fil de l'écriture, Eva va livrer ses pires secrets mais n'attend ni compréhension, ni compassion. C'est avec beaucoup de détachement qu'elle se met à nu et explique la raison de ses gestes parfois impulsifs et cruels.

Cependant, l'atmosphère n'est pas du tout pesante car l'auteur a su distiller assez de légèreté dans ses mots pour éviter de tomber dans le tragique et le malsain.
A la croisée de "Petits meurtres entres amis" et "vieilles dentelles et arsenic", le roman est un mélange subtil d'humour noir, de tendresse, de loufoquerie.

Précipitez-vous sans attendre sur ce petit bijou romanesque.

Ici, une autre critique sur le roman.

samedi 1 octobre 2011

Les animations du mois d'octobre

Hier a eu lieu le comité de lecture adulte où la rentrée littéraire était présentée. Une seule personne est venue (merci à elle) et a donc été chouchoutée par mes collègues. Discussions informelles sur la lecture, le contenu des ouvrages présentés au préalable lus par Emilie et Véronique et en photo, ça donne ça :


Demain, dimanche 2 octobre, Corinne Duchêne, conteuse vient à Sagonne, à l'espace culturel à 15h30 pour un SPECTACLE POUR TOUS intitulé "contes du petit peuple féerique".

Mercredi 12 à 16h30 Véronique animera le MERCREDI A LIRE ET A CONTER. Ce mois-ci il s'agira de faire apprécier les nouveautés acquises tout récemment.

Vendredi 21 octobre à 20h30 à la salle polyvalente d'Augy Sur Aubois  LE GROUPE YETI se produira. A la tête de cette formation une femme à l’accordéon et au quatuor dynamique !

Samedi 22 à 10h30 LES BEBES LECTEURS ont leur séance !

Et enfin, le comité jeunesse fait sa rentrée le vendredi 28 à 17 heures. A toutes LES FINES OREILLES : bienvenue :)